Le récit de ma campagne

Les personnages

Dispo ici, avec des jolis dessins de notre amie et joueuse Eva :

 

La rencontre et les débuts

J’ai donc dans l’équipe un Indien taciturne armé d’un manche de pioche, une huckster issue de Whateley, une femme géante échappée d’un cirque ambulant, une immigrée chinoise adepte de Kung-Fu et un savant-fou revêche. Wallace a rendu divers services à chacune d’entre eux, mais sans plus : ils le connaissent, ils ont besoin d’argent et ils se retrouvent donc à Crimson Bay, histoire de filer un coup de main.

Dans un premier temps, seul l’indien, la huckster et la femme-géante sont arrivés à Crimson Bay. Après un premier contact avec le maire, les voilà embauchés pour filer un coup de main à Drent. Après quelques patrouilles dans la ville, Drent les charge d’aller vérifier ces histoires de bétail tué chez les Sannington. Arrivés sur place, ils ne s’attardent pas particulièrement sur la maison – dommage ! – et remarquent rapidement la clôture défoncée et le bétail éventré. Ils investissent le bois et se voient naturellement agressés par nos petites tiques de prairie, ma foi fort agressives.

Pas mal de pépites et de litres d’huile de vison plus tard, les voilà acceptés par la bande de Drent, qui les félicite de leur action musclée et de leur engagement.

L’enquête

Après les félicitations, voici nos 3 personnages rejoins par une jeune chinoise et un savant fou acariâtre. Comme indiqué sur cette page je trouve vraiment limite qu’un PNJ comme Drent, censé être un fin stratège décide d’occuper les PJs de cette manière. Pourquoi ne pas les envoyer transporter des sacs d’or dans un lointain village reculé si il souhaite vraiment s’en débarrasser ?

Bref, dans ma version, il y a vraiment eut un meurtre en ville : un archéologue venu vendre une statuette de poulpe à un groupe de mages chinois. Ce groupe de mages a besoin de cette dernière statuette pour invoquer un poulpe afin de détruire le port de Wallace et le rendre encore plus dépendant de Lei Pen. Les PJs sont donc chargés d’enquêter sur ce meurtre, perpétré au nord du quartier chinois.

Ce qu’il s’est passé :

  • La transaction a eu lieu la veille, à la limite nord de la ville, à côté de l’élevage de porcs de Yuen Chang.
  • Pour passer « inaperçu » et inoffensifs, les mages chinois sont déguisés en bonze bouddhistes,
  • L’archéologue a subitement demandé un prix plus important en menaçant les chinois avec son arme,
  • Ceux-ci l’ont tué d’un sort d’Eclair, le corps de l’archéologue est donc criblé de petits plombs et cailloux,
  • Ils sont récupéré la statuette et placé le corps dans une ruelle du quartier chinois, juste à côté du White Tiger,
  • Ils ont ensuite rejoint leur jonque, dans le port de Crimson Bay

Ce que les PJs peuvent découvrir, moyennant jets et autres questions :

  • Le corps a été déplacé
  • Le lieu du crime se trouve à la limite nord de la ville, il y a des traces dans la boue
  • L’homme s’appelle Al Burden, comme dans le livre, vous pouvez utilisez les mêmes indices de son passage, sauf qu’il avait rendez-vous à la nuit tombée vers l’élevage de porcs,
  • Le patron du White Tiger n’a rien vu, rien entendu, mais cela peut-être une source de fausses pistes, naturellement
  • Des moines boudhistes au nombre de 12 ont été vus régulièrement dans les environs : ils n’ont rien à voir avec le temple de Mr Hong
  • Ces mêmes moines ont acheté des vivres et les ont chargé à bord d’une jonque qui est immédiatement repartie.
  • La jonque est ancrée dans une petite crique rocheuse, à quelques encablures au nord du port de Crimson Bay. C’est là qu’ils ont fait leur invocation et qu’ils attendent l’arrivée du poulpe.

La présence des moines dans la zone du port et le fait qu’ils n’ont aucune lien avec le temple de Mr Hong devrait mettre la puce à l’oreille des joueurs et les faire progresser : l’objectif est de leur faire trouver la jonque et qu’ils combattent les mages chinois. Une fois les 12 mages chinois défaits – j’ai mis un joker et 11 extras – ils trouvent les statuettes, du matériel et un petit parchemin avec des idéogrammes.

Ce petit parchemin est important car, une fois traduit, il va indiquer de manière assez vague qu’une attaque va avoir lieu sur le port et va donc donner une motivation directe aux personnages pour s’y trouver. Cela évite la mission vraiment trop évidente « allez surveiller le port je crois qu’il va y avoir du grabuge » prévue dans la campagne initialement.

Ce qu’ont fait mes joueurs :

  • Ils ont tout d’abord interrogé M. Shou, le patron du White Tiger qui leur a paru naturellement assez suspect, même si il n’est pour rien dans cette affaire.
  • Grâce à une inspection des toits afin d’observer la scène de haut, ils se sont aperçus que le corps avait en fait été déplacé dans la ruelle. Ils ont donc remonté la piste et trouvé l’endroit ou Al Burden a trouvé la mort.
  • Ils ont ensuite fort logiquement interrogé Yuen Chang, l’éleveur de porcs, qui n’était pas très enclin à leur livrer des renseignements. Grâce à un numéro de charme de la jeune chinoise, il devient plus bavard et indique qu’il a simplement remarqué un groupe de moines boudhistes rôder dans l’après midi du meurtre.
  • A ce moment de la partie, mes PJs ont investi violemment le temple de Mr. Hong, pensant que celui-ci cachait les moines dans le temple. Cela a donné une bonne séquence de quiproquo et leur a mis à dos une partie de la communauté chinoise.
  • Un peu déçu de ne pas avoir trouvé le coupable « idéal », ils ratissent alors les tripots et autres saloon de Crimson Bay afin de savoir si quelqu’un a vu un groupe de moins boudhistes. Après quelques échecs, un jeune docker finit par leur indiquer les avoir vu prés du port en train d’acheter du matériel.
  • A partir de là, mes PJs ont loué les services d’un pêcheur et ont repéré la jonque au nord du port.
  • La suite s’est soldée par une attaque nocturne et planifiée de la jonque, avec pour objectif de garder des prisonniers afin de les faire parler. Comme je n’en avais pas trop envie, j’ai fait mourir les moines soit sous les coups des PJ, soit par noyade après être tombé de la jonque.

Mes joueurs se retrouvent donc avec un groupe de chinois ayant commis un rituel (mais lequel?), probablement commandité (mais par qui?) et ayant pour cible le port (ok, on va rester au port) : objectif atteint !

Le port et la pieuvre

A venir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.