Frostgrave, le Mausolé

Mon adversaire joue un Enchanteur, accompagné de son apprenti, de deux chasseurs de trésor, d’un fantassin, d’un voleur et d’un archer. De mon côté, je prends un Thaumaturge et son apprenti, renforcé d’un ranger, d’un archer, d’une barbare et d’un fantassin.

On met en place la table, sur la base d’un « battlemap » imprimé avec un fond neigeux. on place nos décors, en mettant le bâtiment prévu par le scénario au centre. Les trésors sont positionnés, ainsi que les squelettes additionnels prévus (provenance : Kings of War). Premier constat : la règle de placement des trésors et des squelettes de ce scénario rend le positionnement très difficile !

La partie démarre : pendant les deux premiers tours, les mages et les apprentis activent leur soldats à proximité. Tout le monde se déplace vers les trésors, avec un bémol pour le Thaumaturge qui se retrouve avec plus de squelettes sur le dos, la cause au placement… Les archers et rangers échangent quelques flèches, sans grand mal. Côté Thaumaturge, ça balance du sort ‘Bouclier’, tandis que l’Enchanteur optimise les armes de ses sbires et réussit quelques beaux jets de dés. Au troisième tour, c’est plutôt maussade côté Thaumaturge : il ne reste que 4 points de vie à la Barbare, aucun trésor récupéré et les soldats sont empêtrés avec les squelettes. Côté Enchanteur, c’est beaucoup mieux avec déjà 2 trésors ramassés et pas de squelettes en vue.

Pour le Thaumaturge, l’arrivée des squelettes toujours de son côté du bâtiment central vont sérieusement l’occuper. Heureusement, un sort de « Lumière Aveuglante » réussi permet de bloquer l’archer adverse et d’éviter de se faire tirer comme un lapin. Cela vient compenser les sévères échecs de lancer de sort, qui coûtent des points de vie au Thaumaturge et à son apprenti ! De son côté, L’Enchanteur réussit à sortir régulièrement ses trésors, malgré les tentatives de tir nourri du Ranger, qui décidément, doit avoir un gros strabisme divergent. Avec la règle du Studio faisant dérouler une sorte de compte à rebours, la partie se termine au 6ième tour, ce qui correspond aussi au moment ou tout les trésors sont sortis de la table in extremis !

Le temps des comptes est venu ! L’Enchanteur cumule 4 trésors, donc 3 « spéciaux » (cf. scénario) et est déclaré vainqueur, tandis que le Thaumaturge ne sort que 2 trésors (et 5 squelettes tués) ! Nous appliquons les tables d’expérience du Studio, qui viennent récompenser les lanceurs de sorts audacieux, ce qui nous semble plus juste et équilibré. Le groupe de l’enchanteur termine avec plus de 200XP, 350 CO et des potions et parchemins. C’est un peu la misère côté Thaumaturge avec 110 XP, 80 CO et 2 pauvres parchemins. Cependant, aucun décès n’est à déplorer des deux côtés.

Au final, une partie très sympathique, même si sans grosse confrontation entre les deux équipes au final, uniquement du tir ou du sort à distance. Les Thaumaturge a eu forte à faire avec des squelettes omniprésents, tandis que l’Enchanteur avait plutôt le champ libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.